Meilleures ventes

Catégories

Informations

Fabricants

Fournisseurs

  • Spica
Blog navigation

Catégories du blog

Articles récents

Pourquoi s'équiper d'un filtre CPL pour se protéger du Linky?

Se protéger de l'électrosmog

Chaque jour, de nombreuses technologies produisant des champs électromagnétiques viennent polluer notre environnement. Cette somme de pollutions électromagnétiques est appelée electro-smog. Un néologisme anglo-saxon désignant le brouillard électromagnétique dans lequel la plupart d'entre nous baignent en quasi-permanence.

Quelles sont les conséquences d'une exposition prolongée aux CEM?

Une proportion croissante de citoyens s'inquiète des potentiels effets néfastes que cette exposition pourrait engendrer sur les êtres vivants. Les plus grands scientifiques ont des avis contradictoires sur la dangerosité des CEM (Champs ElectroMagnétiques) pour le corps humain. Personne ne peut prévoir à moyen ou long terme, les effets sur le métabolisme d'une telle exposition au CEM. Face à cette incertitude, le principe de précaution est de mise. Mieux vaut prévenir que guérir...

Le compteur Linky émet des CPL

Le problème avec les courants CPL (courant porteur en ligne) du Linky, c’est qu’ils se répandent partout. Ils se propagent sur tout le réseau et ne s’arrêtent évidemment pas au compteur. Ils le traversent sans problème. Que vous soyez équipé d’un compteur Linky ou d’un ancien compteur, les courants CPL produits par les Linky et leur concentrateur rentrent librement dans votre habitat et circulent dans tous les câbles électriques, ainsi que tous les équipements et matériels raccordés.

Les trames CPL du Linky produisent des CEM

Le passage de ces trames CPL dans votre réseau privé provoque un champ électromagnétique (CEM) dans tous les câbles électriques de votre logement, les faisant rayonner jusqu’à environ 2 mètres. Votre habitat est donc transformé en un véritable générateur de CEM. Les câbles électriques de votre logement n’étant pas blindés, ils se comportent comme des antennes relais émettrices de radiofréquences.

De nombreuses mesures effectuées in situ par des bio-électriciens et des géobiologues dans différents départements en France ont démontré qu’un réseau équipé de Linky reçoit une trame (impulsion) CPL toutes les 5, 10 ou 20 secondes…24h/24…365 jours/an. Les EHS (personnes ElectroHyperSensibles) ressentent ces pollutions électromagnétiques comme une agression.

Tout comme un bruit de fond, qui bien qu’il soit de basse intensité, finit toujours par devenir irritant à cause de son incessante activité. C’est pour cela que dans le langage technique on parle de « bruit » sur le réseau pour désigner les parasites dont font partie les courants CPL.

laissez un commentaire